Pourquoi je ne fais pas du black ?

Vous êtes en pleins préparatifs pour votre Mariage, vous avez trouvé un lieu de folie pour en mettre plein les yeux à vos invités. Vous avez cherché longtemps et trouvé un traiteur capable de faire pétiller les papilles de vos invités. Vous avez la tenue de vos rêves…

2018-12-19_0001

Les choses se mettent en place et vous vous rappelez qu’il faudrait bien engager quelqu’un pour faire vos photos, parce que vous aimeriez garder de beaux souvenirs de cette journée qui sera magnifique. Mais voilà que vous faites les comptes, et vous vous appercevez que le budget est déjà explosé ou pas loin.

 

Alors, vous vous dites : " boah c’est pas grave on trouvera bien un photographe pour pas cher ".

 

Vous vous lancez donc dans les recherches et remarquez que les bons photographes sont " hors de prix ".

 

De nouveau vous vous dites :

 

" Un photographe, c’est quelqu’un qui bosse à son compte il pourra bien faire ça "au Black", c’est de l’argent direct dans ses poches, il pourra nous dire merci".

 

Sachez que vous n’êtes pas les premiers à vous dire cela.

Je prends pour exemple les Mariages car c’est le plus souvent sur ce type d’événement que vous cherchez un tarif moins élevé pour essayer de rentrer dans le budget que vous vous êtes fixé.

 

Le problème c’est que vous n’êtes, comme je l’ai dis, pas les seuls clients à penser à demander une prestation "au Black".

 

Clairement en mariage, vous êtes facilement 8 clients sur 10 à tenter le coup. Et pourquoi pas, vous avez raison d’essayer car certains acceptent.

 

Alors pourquoi pas moi ?

 

Le "Black" c’est de l’argent qui va directement dans ma poche, c’est le principe, oui mais non…

 

Pour commencer, je ne veux pas faire de "black" parce que je respecte mes collègues qui déclarent leurs séances tout comme moi, et qui paient des charges.

 

Quelque part, c’est aussi un peu une dévalorisation de mon travail. Mon travail n’est donc pas assez bien pour que vous déboursiez le prix que j'ai mis des mois à réfléchir et à fixé ? Je dois forcément baisser mon tarif pour que vous acceptiez de travailler avec moi ? 

 

Oui oui oui, c’est cher, mais j’ai investi dans mon matériel, et je continue souvent pour le remplacer, l’améliorer. Je fais des formations pour m’améliorer toujours plus et vous proposer des photographies de plus en plus qualitatives. Je m'approche de fournisseurs hauts de gamme pour vos supports. 

 

De plus qui dit séance "au black" dit, pas de contrat.

 

Vous pouvez donc me dire 2 mois avant votre Mariage, même peut être moins :

 

 "finalement j’ai trouvé quelqu’un d’autre qui est encore moins cher que toi"

 

 Et je me retrouve non seulement sans l’argent liquide que vous m’aviez promis, mais sans Mariage même sous contrat car j’aurais réservé ce jour pour vous.

 

 

Photographe-Mariage-Toulouse (35)

Et, vous êtes 8 clients sur 10 à me poser la question, si j’acceptais systématiquement, super j’aurais plein d’argent en liquide…

Mais voyez-vous, d'ici quelques années, j’aimerais devenir propriétaire de ma maison.

Une belle et grande maison, avec une dépendance dans laquelle faire un superbe Home Studio, et un beau jardin pour mon chien, et peut-être mes futurs enfants...

 

Sauf que pour avoir un crédit de la part de ma banque, étant mon propre patron il faut que je prouve que je gagne suffisamment bien ma vie.

 

Chose qui est d’autant plus difficile pour un artisant car nous n’avons pas la sécurité de l’emploi.

 

Le fait d’obtenir de l’argent liquide implique aussi que je ne déclare pas d’entrée d’argent. Donc je ne paye pas mes charges,

 

" super ! "

 

me direz vous.

Oui et non, bien que les charges soient parfois difficiles à supporter, et que comme beaucoup d’indépendant j’en ai souvent marre, ces charges sont aussi ma santé.

 

Et oui, si j’arrête de cotiser, je n’ai plus de sécurité sociale …

 

Alors je ne tombe pas souvent malade, mais au besoin je suis bien contente de pouvoir aller voir mon médecin, et obtenir certains médicaments remboursés.

 

Alors voilà, maintenant vous savez pourquoi je refuse, et pourquoi certain artisans refusent eux aussi.

 

Alors, non je ne vous en veux pas de demander, parce que comme je l’ai dit pour commencer, vous avez raison de tenter le coup ( tout dépend de quelle façon vous le demandez), mais j’espère que maintenant vous comprenez et allez revoir votre façon de faire.

Petite aide pour réduire le buget de mariage :

 

Avez vous vraiment besoin de 100/150/200 invités ?

 

Êtes-vous vraiment proche de toutes ces personnes ? Retirez quelques personnes dont vous n’êtes pas si proches de la liste des invités, et en économisant sur leurs repas, vous pourrez engager le photographe de vos rêves. 

Votre Mariage est un moment intime à partager avec vos proches, avec les gens qui vous aimez. Ce n'est pas un jour pour mettre de la poudre aux yeux à des personnes qui n'en valent pas la peine.

 

Soyez vous, soyez vrai

Jessica Thiel Photographe (309 sur 459)
Tout droits réservés © Jessica Thiel Photographe